État des lieux de l’alternance dans l’enseignement supérieur

État des lieux de l’alternance dans l’enseignement supérieur

27 décembre 2016 0 Par Christopher

Choisir d’étudier en alternance promet de nombreux avantages, mais comme le rythme est assez soutenu, il faut pouvoir suivre et garder une bonne motivation. Ce type de formation séduit de plus en plus d’entreprises recruteurs, mais aussi des jeunes diplômés, il paraît d’ailleurs intéressant de faire un état des lieux de l’alternance, surtout dans l’enseignement supérieur.

Diplômes, spécialités et contrats : les points à retenir

Sur l’exercice 2012-2013, les contrats d’alternance ont séduit près de 135 371 candidats. Parmi les filières les plus retenues, l’on citera le commerce, la compta et la gestion. Pour 50% des candidats, un bac +2 en poche a permis de se lancer et les statistiques sont montées en flèche ces deux dernières années. Les étudiants issus d’écoles d’ingénieurs ont été 15856 à se tourner vers l’alternance tandis que les étudiants de licence pro et de master pro sont plus de 30000 à avoir opté pour une alternance dans les filières suivantes : informatique, social, culture et animation.

Le choix des alternants se fait par tri de dossier scolaire et parfois, des concours d’entrée sont organisés afin de ne retenir que les meilleurs. Il revient ensuite à l’établissement de formation d’aider l’alternant à trouver son entreprise d’accueil, mais il n’est pas rare que l’étudiant doive chercher de par lui-même son poste comme pour une recherche d’emploi classique. Le contrat d’apprentissage et le contrat de professionnalisation ont chacun leur particularité, mais permettent tous les deux d’accéder au marché du travail.

Alternance : quels avantages?

La formation en alternance de type BTS permet aux étudiants de bénéficier de la gratuité de ses cours tout en percevant une rémunération. Ils intègrent en effet le monde du travail tout en continuant à suivre des cours théoriques, ce qui leur permet à la fois de compléter leurs connaissances tout en boostant leurs compétences dans le secteur d’activité choisi. Du côté des entreprises recruteurs, les PME et les grands groupes préfèrent embaucher de jeunes diplômés qui ont déjà une bonne expérience professionnelle au lieu des débutants. D’ailleurs, le marché du travail est de plus en plus exigeant, c’est pourquoi les entreprises choisissent de former très tôt leurs futurs employés.

Les alternants bénéficient d’un salaire pendant la durée du contrat d’alternance et peuvent compter avec la prise en charge de leur frais d’inscriptions. Il faudra toutefois compter avec un rythme effréné, un emploi du temps chargé et peu de vacances et l’alternant doit pouvoir gérer son temps et jongler entre son travail et ses études sans perdre de vue ses objectifs.