Existe-t-il une formation pour les croque-morts ?

Existe-t-il une formation pour les croque-morts ?

2 février 2015 1 Par thomas

Généralement victime d’une mal interprétation par la société, le métier de croque-mort est toutefois difficile à assumer et souvent victime d’aprioris. Le travail des pompes funèbres consiste à nettoyer les morts, les habiller afin qu’ils puissent être présentable lors de sa présentation aux familles et enfin de s’occuper de l’enterrement. Actuellement, il existe des formations pour devenir agent croque-mort, et le plus étonnant, c’est qu’il existe même une université pour en sortir diplômé en tant qu’agent de pompes funèbres.

Les différentes branches :

Il faut savoir qu’il existe plusieurs branches dans le métier de funéraire. Si on veut être engagé dans une agence de pompes funèbres, il faut avoir au moins un certificat attestant l’accomplissement d’au moins une des branches de la formation d’agent funéraire. Il y a en premier la formation pour devenir porteur, il consiste à transporter le corps jusqu’à l’inhumation ou la crémation, à transporter le cercueil et à mettre en place lors des obsèques le matériel funéraire mais il arrive qu’il soit aussi chauffeur. Ensuite, il y a la formation pour être agent technique en marbrerie funéraire. Spécialisé dans le marbre, à la fin de son apprentissage, l’agent doit être capable de construire, d’aménager et d’entretenir les sépultures. Il existe aussi une formation pour sortir en tant que maître de cérémonie dont le travail consistera à veiller et diriger le bon déroulement des funérailles tout en prenant la charge de commémoration s’il n’y a pas d’office religieux. Enfin, une branche pour devenir dirigeant de pompes funèbres nécessite la maîtrise des activités funéraires et d’une formation en gestion d’entreprise.

Les modules de formations :

Etant devenu un travail sérieux, la formation dans les institutions spécialisées et les universités tels que l’Université Paris-bas propose des modules complètes dans l’éducation des pompes funèbres. Des matières portant sur l’hygiène, la législation, la gestion d’entreprise, la psychologie et la sociologie du deuil, les différents pratiques et rites funéraires en passant par les animations sont dispensés dans les écoles. Mais des formations spéciales sont données aux techniciens de marbres comme la marbrerie funéraire, l’ornementation des façades ou la restauration de monuments.